Tommy Hilfiger… American way of cool

Depuis le lancement de sa marque éponyme en 1985, Tommy Hilfiger est devenu mondialement reconnu comme le pionnier du style cool chic américain.

Inspiré par la culture pop emblématique, le designer et sa marque sont animés d’une vision optimiste pour casser les codes et célébrer le côté unique de chacun.

Né en 1951 à New York, Thomas Jacob Hilfiger est issu d’une famille nombreuse d’origine irlandaise.

Il est le second d’une famille de neuf enfants. Plutôt que de poursuivre ses études, il commence à travailler dans la distribution à l’âge de 18 ans.

Tommy Hilfiger se rend dans la ville de New York pour dénicher des jeans et des pantalons pat’ d’eph’, qu’il personnalise et revend dans une petite boutique à Elmira.

Un peu plus tard, il ouvre un peu plus loin dans le même quartier sa propre boutique, nommée The people’s place.

Après sept ans d’existence, The People’s Place fait faillite alors que Tommy n’a que 25 ans.

Après cette période, Tommy est passé de la personnalisation au design des vêtements qu’il vendait dans le reste de ses dix boutiques, situées au nord de l’État de New York.

Il décide d’emménager dans la ville de New York avec sa femme Susie.

En 1979, styliste, son talent commence à faire du bruit.

Mohan Murjani, un homme d’affaire à la tête du Murjani group et ayant lancé des marques telles que Gloria Vanderbilt et plus récemment Gucci, Jimmy choo et Calvin Klein, repère le génie du jeune Tommy Hilfiger et l’encourage à créer sa propre marque.

C’est à ce moment-là qu’une grande campagne de publicité est affichée sur Times Square et ne passe pas inaperçue ; la marque connait un succès immédiat. L’approche était si différente qu’elle a réussi marquer les esprits : c’était une introduction de la marque au public, encore inconnue à cette période.

Classique, un brin élitiste, Tommy Hilfiger réinvente le dress-code traditionnel des courts de tennis de Long Island en habillant les stars du rap, comme Snoop Dogg dans les années 1990.

C’est en 1995 qu’il consacre ses collections aux femmes et aux enfants et développe ses lignes d’accessoires et de chaussures. Le jean, quant à lui, reste une pièce phare de la marque Tommy

Hilfiger : sous toutes ses formes, il reste le symbole d’une époque épique des Etats-Unis. La chanteuse Aaliyah fut son égérie en 1996.

« Chacun avait son style. Moi, je suis plus cool que Ralph, moins sexy que Calvin mais plus abordable que Perry »

Dès 2004, la société compte 5 400 employés et réalise un chiffre d’affaires de plus de 1,8 milliard de dollars.

En août 2005, Tommy Hilfiger annonce qu’il met sa société en vente. Elle est rachetée pour 1,6 milliard de dollars.

La marque est consacrée en 2008.

Citée dans le numéro annuel du Women’s Wear Daily, la marque Tommy Hilfiger est considérée comme l’une des marques « tendance » de qualité les plus connues dans le monde.

Le fondateur et principal designer de la griffe, Thomas Hilfiger, figure en tête de la liste des 10 meilleurs designers.

 

Aujourd’hui, il existe plus de 1 000 boutiques dans le monde entier et Hilfiger touche une vaste cible avec de nouvelles égéries telles que Gigi Hadid et Lewis Hamilton.