SCHOTT…créateur du Perfecto

Schott ou la naissance du Perfecto ! Fondée en 1913, Schott a été créé par Irving et Jack Schott, deux frères d’origine russe. Ils arrivent aux Etats-Unis et y ouvrent une entreprise où sont confectionnés des vêtements de pluie. Leurs vêtements fonctionnels et solides connaissent un succès immédiat.

Mais c’est en 1928 que la marque va prendre une toute autre dimension.

Cette année là, Irving Schott, motard passionné, crée le premier blouson en cuir à zips. Ce premier blouson de moto fut réalisé pour « Beck Distributors », distributeurs de Harley-Davidson à Long Island, New-York. Il se vendit au détail à 5,50 $.

Peu après, Irving Schott lança une ligne de blousons de moto sous le nom de marque « Perfecto », du nom de son cigare cubain préféré. Qu’il fût en train de négocier les coûts, de discuter avec ses premiers vendeurs ou de traiter avec les fournisseurs, Irving Schott avait toujours à la bouche son cigare cubain préféré, le « Perfecto »

A cette époque, toutes les grandes marques, y compris Harley Davidson produisent leur propres blousons en cuir qui font l’unanimité parmi les motards et les vendent dans leurs boutiques.

Le Perfecto n’est alors qu’un blouson en cuir parmi les autres

En 1940, Schott arrête toute production civile pour se consacrer entièrement à l’effort de guerre. Il produira alors des cabans en drap de laine à l’US Navy (marine de guerre des USA), des blousons en cuir (la flight jacket, soit “veste de vol”) et des modèles en nylon (bombers) à l’armée de l’air.

En 1954, le Perfecto Schott apparaît comme un accessoire central du film culte « The Wild Ones» (L’équipée sauvage), avec Marlon Brando et Lee Marvin.

C’est le début d’une formidable notoriété qui sera consolidée en 1955 par James Dean dans “La fureur de vivre”

L’apparition toujours plus fréquente du blouson et sa popularité croissante entraînèrent en fait la baisse des ventes ! Le Perfecto fut interdit dans de nombreuses écoles parce qu’il était souvent associé aux voyous !

Dans les années 60, la popularité du perfecto décroit au profit de blouson plus orienté “courses” et popularisé notamment par Steve Mc Queen.

Ce sont les années 70 et le mouvement punk qui remettent le perfecto sur le devant de la scène et l’établisse définitivement comme un vêtement et une marque culte. Les Ramones mais aussi Sid Vicious (Sex Pistols) arborent fièrement un perfecto.

Quelques photos “Perfecto”…

Fabrication d'un Perfecto...